head

Les Gorges d'Héric

Site classé à l'inventaire départemental en 1993, le massif du Caroux surnommé «montagne de lumière » appartient au grand ensemble de la Montagne Noire. Les Gorges d'Héric représentent la jonction entre l'Espinouse, l'Ouest et le Caroux.

Ce massif  présente une convergence de paysages variés et remarquables, liés à une richesse géologique, de faune et de flore.

Pour se rendre au hameau d'Héric, quatre ponts (la première passerelle dite "des soupirs" permet de franchir l'Héric pour emprunter le "Sentier des Gardes") guideront le chemin de votre ascension sur une étroite route inaugurée en 1932. Il y a environ 5 km, le sentier monte régulièrement jusqu'au "gouffre du Cerisier" (torrent qui se jette dans un petit lac). La pente s'accentue ensuite jusqu'à Héric ("bogue de châtaigne" en occitan ; 514 mètres d'altitude). Le torrent du Vialais prend le nom d'Héric en contrebas du hameau.

mouflonsLe plateau du Caroux-Espinouse est un lieu privilégié pour les animaux. Son emblème est sans aucun doute le mouflon de Corse qui a été introduit à partir de 1956. Aujourd'hui cette population est la plus importante de France métropolitaine. Cet espace sauvage au coeur du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc est également peuplé de sangliers, chevreuils, renards, lièvres, écureuils, ainsi que de truites dans les ruisseaux, sans oublier les oiseaux (plus de 247 espèces). L'amateur de rapaces pourra, s'il est patient, pourra apercevoir un couple d'aigles royaux ou quelque vautour.

bruyereLa flore est également riche et diversifiée : aux abords des torrents on rencontrera les saules, peupliers, frênes...
En continuant vers les gorges d'Héric, le chêne vert ainsi que l'arbousier se dévoileront. Le caractère montagnard se renforçant, les forêts de hêtres, les genêts, les fougères ainsi que les bruyères arborescentes apparaîtront jusqu'au plateau où les résineux s’ajouteront au tableau.

Les variations d’altitude et de température expliquent ces rapides changements dans la végétation.
Le Châtaignier « l’arbre de vie » de cette région qui nourrissait à la fois les hommes et le bétail fut le pilier d’une économie vivrière. Aujourd’hui, si quelques castanéiculteurs perpétuent  son exploitation, l’espèce, livrée à elle-même, redevient sauvage.
Lors de promenades vous pourrez peut-être rencontrer un sécadou. C'est un séchoir à châtaignes, en pierre et sur deux niveaux. Le principe était de faire, au premier niveau, un feu d'une épaisse fumée pendant plusieurs semaines, les châtaignes au dessus étaient alors enfumées. Ainsi déshydratées, elles pouvaient être conservées plus facilement d'une année sur l'autre.

 Tarifs  2017

Parking des Gorges d'Héric  

(du 15 avril au 15 septembre)    

Auto 3,50€
Moto 1,50€
Camping-Car 6,00€
Locataires Base de plein Air et Camping
sur présentation d'une pièce justifiant l'hébergement
Auto : 1,50 €/ Gratuité moto
Gratuité pour les détenteurs du pass Hérault Tourisme

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris